L’ordi au lycée

L’actualité nous propose chaque jour une déclaration pour le moins surprenante de la part de nos élus. C’est certainement l’approche des élections qui les met ainsi en émoi et leur fait dire un peu n’importe quoi pour faire voir qu’ils sont là!
un sénateur disait hier sur une radio nationale qu’il était opposé à la fourniture d’un ordinateur aux élèves des classes de seconde car ils l’utilisaient à des fins personnelles, souvent sur les réseaux sociaux. Certes, le montant de la dépense est relativement élevé! mais certainement moins que l’entretien du Sénat de ses sénateurs et de ses dépendances! Aurait-on peur de la concurrence?
à la rigueur disait-il, il accepterait cette dépense si l’appareil ne pouvait servir uniquement qu’à recevoir les programmes de l’école. Mais, monsieur le sénateur, vous auriez dû vous poser la question de savoir si vous avez attribué les crédits nécessaires pour mettre en place les programmes adéquats? Existent-ils d’ailleurs? Et, parler comme vous le faites, dévoile largement que si vous utilisez « internet » c’est certainement par l’intermédiaire de votre secrétaire performante, qui a certainement appris en manipulant l’ordinateur qu’on lui a donné lors de son passage en seconde. Nous, les vieux « soixanthuitards », qui n’avons pas eu cette chance, harcelés par les problèmes du quotidien souvent politiques, ne sommes capables n’est-ce pas que d’utiliser la gomme et le crayon noir.
Si les élèves ne sont pas obligés d’accepter ce cadeau, au cas où ils en auraient déjà un, par contre, il est nécessaire de leur interdire de les vendre en assurant un contrôle facile, auquel cas, ils devraient rembourser .
Monsieur le Sénateur, certains hommes offrent un magnifique bijou à la personne qui les accompagne. Je considèrerais comme un goujat celui qui ferait un tel cadeau sous la condition expresse qu’elle ne le porte qu’en sa présence!
Allez! si les gamins utilisent leur portable en dehors de l’école, ils apprendront peut être: non seulement à s’en servir, mais aussi à y trouver des choses que nombre d’entre nous qui n’avons pas eu cette chance ne trouverons jamais et …rien ne sert de les jalouser sinon à se rendre ridicule! Il faut savoir vivre avec son temps.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s